Le problème de la nature effective des activités en classe d’histoire

Le texte reproduit ci-dessous introduit un symposium qui s’est déroulé à Montpellier, en août 2013, dans le cadre d’un colloque AREF (Actualité de la recherche en éducation et en formation). Le problème de la nature effective des activités en classe d’histoire a été abordé par Laurence De Cock, Aurélie de Mestral et Alexia Panagiotounakos dont les contributions sont publiées dans ce dossier. Lire la suite