Mises en textes de l’histoire scolaire et de l’exposition historique, tableaux et récits : autour de l’histoire ouvrière

par Charles Heimberg, Université de Genève

En tant qu’usages publics de l’histoire situés l’un et l’autre entre les productions scientifiques des historiens et les réceptions de leurs publics respectifs, les constructions narratives de l’histoire scolaire (que ce soit dans les manuels scolaires, dans les ressources didactiques ou dans les classes) et des musées d’histoire (analysées par la muséohistoire) présentent bien des points communs, mais aussi de nombreux éléments significatifs qui les distinguent. Lire la suite