Le récit de l’histoire de France par la jeunesse scolarisée : références communes, ruptures culturelles

par Françoise Lantheaume, Université Lyon 2, Éducation, Cultures, Politiques (EA 4571) (Lyon 2, IFE-ENS, UJM Saint-Étienne)

En guise de préambule, l’enquête que nous avons conduite auprès de près de 6000 jeunes scolarisés en France, montre qu’ils ont des idées sur l’histoire de France et des connaissances, qu’ils semblent persuadés de son importance, de sa complexité, voire de sa grandeur, qu’ils portent aussi un regard qui peut être sans complaisance sur elle. Leur récit de l’histoire de France glisse parfois du côté d’une qualification de « la France » :

La France est : – un pays qui a été et qui est toujours catholique, ce qui fait qu’elle n’accepte pas les autres. – un pays instable politiquement – qui a dû s’allier à d’autres pour s’en sortir (et tant mieux) – qui a une réputation énorme. (récit n° 2815) [1]

Lire la suite